Accueil
Auberge
Situation
Prestation
Peche
Decouverte
kitesurf
Galerie
Liens
Contact

Pêche



Présentation de la Pêche à Dakhla



L'activité principale proposée par l'Auberge des Nomades du Sahara est la pêche en surfcasting.


En effet, les eaux côtières du Sud du Sahara Occidental font partie des plus poissonneuses au monde, et depuis les rochers de l'océan ou les plages océanes, ou encore dans la baie, le poisson roi à Dakhla est la courbine. C'est l'un des plus combatifs et plus gros poissons qu’il est possible de prendre en surfcasting, la taille de ce poisson peut atteindre les 80 kilogrammes avec plus de 2 mètres de longueur !



Courbine - Auberge Des Nomades Du Sahara - Dakhla

Dakhla est un lieu mythique, il se raconte tant de belles histoires de poissons fabuleux attrapés dans le passé, une chose est sûre c’est qu’il subsiste à l’océan ou dans la baie des pièces avoisinant les 50 à 60 Kg. La prise moyenne de beaux poissons se situe entre 15 et 25 Kg. La Courbine se déplace généralement en bancs d’individus de même taille, il n’est rare de voir plusieurs cannes plier dans la même minute sous les coups de boutoirs de poissons de plus de 10 Kg, et le tableau de pêche peut devenir rapidement très impressionnant. Les spécimens plus gros quant à eux se déplacent plutôt par couple et lorsqu’on la chance de prendre une courbine de 30 Kg, il convient d’insister car en général, son conjoint rôde encore certainement aux alentours.


Ci-contre, une belle courbine de 17 kilogrammes, prise à la canne depuis la plage par Sidi, responsable de l'Auberge. D'autres photos sont visible dans « la Galerie pêche ».



La pêche en surfcasting à Dakhla, c'est aussi la liche, la carangue, le loup moucheté, la daurade royale qui atteint ici des dimensions importantes jusqu'à plus de 10 kilogrammes, tous les sparidés (le sar, le marbré, la pageot royal, le denti...), la raie guitare, raie commune, raie aigle.


Plusieurs facteurs entrent en ligne de compte pour favoriser la pêche de la Courbine (appelée Maigre sur les côtes françaises. L’océan creuse d’importante baïnes parallèles à la plage, au bord du plateau continental, parfois sur des dizaines de kilomètres, que les locaux appellent ici « Riviera » ou « Oued » et dans lesquelles se forment un courant parfois très fort contre lequel aucun plomb si lourd soit-il ne résiste. En règle générale, le courant est dans le sens Sud – Nord, et c’est dans ce passage plus ou moins large que les poissons viennent chasser et se nourrir. Les gros sujets, quant à eux viennent pondre leurs œufs sur le banc de sable qui borde la rivière à 100 mètres du bord environs. Pour favoriser les conditions de pêche, il est souhaitable qu’un vent de Nord/Nord-Est s’installe, qui va alors contrer le courant et ralentir ainsi sa course. Les coefficients de marée les meilleurs se situent entre 60 et 80, et il faut également que les eaux ne soient pas trop froides. (cliquez sur l'image à droite pour une description biologique de la Courbine)

Description de la courbine


D’une manière générale, le poisson est présent toute l’année, il convient simplement au pêcheur de s’adapter à ces conditions parfois si différentes durant toute une année calendaire.


Courbine - Auberge Des Nomades Du Sahara - Dakhla

On peut toutefois affirmer avec quelques certitudes que du mois d’Octobre au mois de Janvier, le poisson se tient à la roche et qu’il préférera le sable à partir du mois de Février jusqu’au mois de Septembre. Tout cela bien sûr n’étant que pure théorie construite autour de nos propres expériences et surtout de celles des pêcheurs locaux. On peut mettre un maximum de chance de son côté pour ne pas passer à côté de son séjour en privilégiant sa période, son emplacement, ses montages, les cycles de marées et surtout des appâts hyper frais, mais il suffit parfois q’une seule condition ne soit pas au rendez vous pour que le poisson boude tous les appâts présentés. Cela peut arriver, il faut le savoir, et rester philosophe et humble, y croire jusqu’au bout car si le poisson n’est pas là, il sera là demain « Inch Allah ». Car à Dakhla tout peut arriver, une petite daurade de 2 kg (et oui c’est un petit poisson ici) comme une courbine de 40 kg qui se jette sur votre appât et manque d’emmener tout votre beau matériel flambant neuf à la mer. Alors le combat peut commencer !...


Ci-dessus, une courbine record de 58 kilogrammes, prise du bord. Vous pouvez retrouver le grand format dans « la Galerie pêche ».



Si vous souhaitez pêcher la Liche, qui peut atteindre parfois 30 Kg à Dakhla (la moyenne des prises se situant entre 8 et 15 kilogrammes), privilégiez plutôt les mois de Juin à Aout que ce soit en surfcasting ou en lancer ramener du bord avec des cuillers lourdes type Yann ou Flashmer. Il n'est pas rare qu'une liche vous vide votre moulinet en quelques secondes, et malheur à celui qui sirote tranquillement son thé sucré à l’ombre du bivouac sans surveiller sa canne ... (cliquez sur l'image à droite pour une description biologique de la Liche)

Description de la courbine



Les sparidés sont mordeurs toute l’année à Dakhla. Préférez une mer calme et une température d’eau pas trop froide. La Daurade royale, le Sar, le Marbré, le Pageot royal, ainsi que le Denti peuvent atteindre des tailles spectaculaires sur ces plages ou ces rochers.

Daurade



Choisissez votre appât en fonction du poisson recherché. La courbine préfère le calamar où la seiche et parfois la sardine. L’essentiel c’est que l’appât soit très frais, le guide se fournit au marché tous les jours, mais l’idéal est de trouver à marée basse des grosses seiches rejetées par la mer. Quant aux sparidés, ils ne résistent pas à l’attrait d’un couteau ou d’un crabe frais pêché le matin même à la baie.


Un des avantages majeurs de l’Auberge c’est qu’elle se situe à proximité de nombreux spots de pêches tous plus fameux les uns que les autres, votre guide vous conduira de l’un à l’autre en fonction des différentes conditions, et vous montrera comment les pêcher idéalement.

Les plages du Sud du Sahara Occidental sont sauvages. Le spectacle y est souvent grandiose. L'océan y est puissant, et en fonction des marées, un spot peut changer de configuration sur une seule et même marée !

Pêche - Auberge Des Nomades Du Sahara - Dakhla


Pêche - Auberge Des Nomades Du Sahara - Dakhla
Sur les côtes se succèdent longues plage de sable fin et falaises de kaolin qui subissent inexorablement l’érosion des vents et des coups de boutoirs de l’océan. Ici ce n’est pas le désert qui avance mais l’océan. Le coucher de soleil est un moment privilégié de la journée, où la plage et les falaises se parent de milles couleurs orangées et pourpres.

Ici une côte rocheuse, vertige garanti si l’on s’approche trop près du bord, mais quelle vue !...

Pêche - Auberge Des Nomades Du Sahara - Dakhla


Pêche - Auberge Des Nomades Du Sahara - Dakhla
Ci-contre un pêcheur local qui est en "équilibre" en haut des 20 mètres de falaises. En effet, la plupart de ces pêcheurs gagnent leur vie ainsi.



La pêche en surf-casting à Dakhla demande quand meme un minimum d'expérience en la matière pour se faire plaisir à Dakhla, car l'océan y est puissant.


Le « Matériel conseillé » pour la pêche en surfcasting : 2 cannes de surf-casting puissantes, longues de 4 à 5 mètres, puissance entre 100 et 250 grammes ou plus, 2 moulinets robustes pouvant contenir au moins 300 mètres de 45/100 de mono filament, des hameçons, émerillons, plombs grappins, nylon pour corps de ligne, bas de ligne, arracher, et avançons, un waders (pour la pêche le soir et la nuit, ou la même la journée quand l'embrun marin rafraîchit la côte), piquet, lampe frontale, indicateur de touche lumineux pour la nuit. L'Auberge peut vous prêter du matériel (plombs grappins, piquets), voir dans la partie « Matériel ».


Pour le lancer, il faut être capable de propulser un plomb de 150 à 170 grammes, avec un appât adapté au poisson recherché à au moins 50 mètres, mais parfois beaucoup plus, il faut donc un minimum d'entraînement. La distance de lancer à atteindre dépend de la distance ou se situe la « rivière », passage ou se trouve en général le poisson, la rivière peut être à 30 mètres comme elle peut être à 100 mètres voir plus, cela dépend des spots et du moment de la marée bien sûr.


On peut aussi apporter une canne de lancer ramener, avec quelques leurres et cuillères (tailles à adapter en fonction des poissons recherchés).


A noter que la ville de Dakhla est une ville de pêcheurs, il y a donc de multiples magasins d'articles de pêche ou l'on peut trouver du matériel au cas où il vous manquerait quelque chose, mais il est préférable d'apporter votre propre matériel.


Enfin, pour finir par une petite note d’humour, il est important de noter que Sidi est abonné à « radio Courbine » et que s’il se prend du poisson sur un spot, il y aura forcément un de ses amis qui le saura et qui le préviendra. Un atout non négligeable dans la quête du Graal.


Prestations pour un séjour pêche : rendez vous dans la rubrique « Prestation », choisir le séjour tout compris.



 
 
Copyright © 2005 - 2013 Auberge des Nomades du Sahara

Contact - Plan du site
Auberge des Nomades du Sahara - Dakhla - Sahara Occidental - Maroc